L’artiste multidisciplinaire s’engage dans une étude visuelle à travers la chorégraphie des danses ethniques et la photographie de nuit, ainsi le light painting sera son fil conducteur à travers des récits imagés inspirés de déesses comme Shiva ou de films cultes comme Princesse Mononoké.

Manso est passionnée de nouvelles formes d’expression créative motivées par l’esprit de l’individu plutôt que dictées par un agenda social.

L’influence croissante de la musique électronique et d'internet entrelacés avec la popularité des références tribales comme la danse orientale ou des festivals tels Burning Man ont encouragé le développement de son esthétique hybride techno-cabaret.

Mêlant l’expressionnisme de son temps avec de plus larges symboles socio-archétypaux, le travail de Manso illustre un seul protagoniste évoluant dans un espace, habituellement joué par l’artiste ou par un modèle qui la représente.