Komeg découvre le light painting en 2007 grâce à son frère qui teste les limites d'un vieil appareil compact. Plus tard les "graffitis de lumières" de l'artiste Rézine permettent de donner un nom à cet art : Le LightGraff. Il investit alors dans son premier réflex pour capturer la lumière. Aujourd'hui son boitier est le principal espace de stockage à sa créativité.

Si vous avez l'occasion de parcourir sa carte mémoire et ses exifs, il vous sera difficile de trouver un temps d'exposition inférieur à 1 secondes. Il n'a jamais été autant actif depuis qu'il prend des pauses longues ! Ses oeuvres s'inspirent du graffiti et du graphisme avec une attention particulière sur les motifs, textures et jeu de couleurs.

En 2014, il crée avec deux amis le collectif Kolorizer. Souhaitant s'impliquer davantage dans la culture light-painting, en 2015 il devient membre de la Ligue Francophone de Light Painting et de la Light Painting World Alliance en 2016.

ozio_gallery_jgallery