Dans le cadre de l’exposition "Chorégraphies nocturnes" de Jadikan, la ligue francophone de Light Painting était invitée à intervenir le samedi 4 mars 2017 auprès de visiteurs désireux d’en savoir plus sur le Light Painting.

Au cours de cette journée, nous avons pu assister à la visite guidée par Jadikan de son exposition originale sur le thème de l’énergie hydroélectrique, la fameuse houille blanche.Résidence Light Painting

La LFLP était invitée pour animer une soirée spéciale, l’ensemble du site (musée et jardins) fut plongé dans le noir de 19h à minuit, afin de laisser la possibilité aux personnes présentes de réaliser des photographies en collaboration avec des passionnés.

Pas moins de 40 personnes s'étaient inscrites pour apprendre et collaborer avec les artistes spécialement venus pour l'occasion. Le terrain de jeux mis à notre disposition était immense et magnifique, chacun a pu l'explorer durant les 5 heures de cette résidence.

L’opération fût un succès, les visiteurs ont vraiment appréciés cet évènement peu commun ! Certains réalisaient leurs propres créations pendant que d’autres collaboraient sur des oeuvres plus complexes. Quelques visiteurs inscrits à cette soirée avaient participé aux ateliers Light Painting animés par Chanette Manso et Odrey Pom’s la semaine précédente.

Les artistes présents pour cet évènement étaient : Juls Boo, Stéphane Babatasi, Alexis Pichot, Glints Artwork, Chanette Manso, Stéphane Quattrone, Olivier Faÿ, Ninja Roux, Jean-Baptiste Bullot, ATB Art, Rom Light Painting et Jadikan.

ozio_gallery_jgallery

Puis minuit sonna, la nuit au Musée se terminait, le musée de la Houille Blanche fermait ses portes après nous avoir accueilli de fort belle façon. Non rassasié de lumières, neuf passionnés décidèrent de prolonger la soirée dans un autre lieu tout aussi magnifique afin de terminer cette journée de la plus belle façon en réalisant quelques photographies.

Jadikan nous emmena visiter une friche industrielle à proximité, vingt kilos de matérielles photos transférées à bouts de bras plus tard, nous nous retrouvions dans une ville souterraine abandonnée, vestige d’une partie de l’ancienne scierie.

Après une visite complète et un long brain storming, l’équipe décida de réaliser un Stop Motion. La réalisation de 70 photos de light painting se termina à 4 heures du matin, dans une ambiance glauque et humide, mais en musique !

Il est 4 heures du matin et nous avons transféré les 20 kilos de matériels dans l’autre sens, nous pouvons rentrer au gîte.

Chaussettes à neige

Afin que la soirée ne se termine pas trop facilement, dame nature agrémenta notre retour d’un peu de neige ! Arrivée au gîte 6h00 du matin... Repos bien mérité avant que chacun ne reparte dans sa contrée : Lille, Paris, Lyon, Vienne, Annecy, Avignon, Nice.

La LFLP avait pour l’occasion réservé un charmant gîte à Saint-Pierre d’Entremont (38), « L’Herbe Tendre », qui se transforma en QG de l’équipe, avec pour repas tartiflettes, raclettes, truites, etc.

Des conditions vraiment difficiles…

Neige routeGîte l'herbe tendreDîner fromage LFLP

Merci à Rom Light Painting pour la rédaction de cet article.